Le Premier ministre grec estime qu'un accord est "proche"

jeudi 4 juin 2015 01h52
 

BRUXELLES, 4 juin (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a estimé jeudi qu'Athènes était proche d'un accord avec ses créanciers, ajoutant que le pays honorerait le remboursement d'une dette due au Fonds monétaire international (FMI) vendredi.

S'exprimant après s'être entretenu, lors d'un dîner à la Commission européenne à Bruxelles, avec Jean-Claude Juncker, président de l'exécutif européen, et avec Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe, Alexis Tsipras a précisé qu'un accord était "très proche" sur un objectif d'excédent primaire et qu'un accord serait proche dans les jours à venir.

Prié d'évoquer le remboursement imminent dû au FMI, le Premier ministre grec a déclaré : "Ne vous inquiétez pas".

Soulignant que le pays avait déjà honoré ses obligations par le passé, il a ajouté : "Nous continuerons".

Des responsables ont dit que le gouvernement grec d'un côté et les créanciers du pays de l'autre ont chacun esquissé leur propre version d'un possible accord.

Alexis Tsipras a déclaré que les propositions en discussion étaient les "propositions grecques", ajoutant que, selon lui, les discussions devaient se conclure par un "point de vue réaliste".

Jeroen Dijsselbloem a de son côté déclaré après la réunion entre Jean-Claude Juncker et Alexis Tsipras que les discussions se poursuivraient à nouveau dans les jours à venir.

"Nous poursuivrons nos discussions dans quelques jours", a-t-il dit à des journalistes.

Dans un communiqué, la Commission européenne estime que les pourparlers entre le Premier ministre grec et ses interlocuteurs européens ont progressé, ajoutant que les intenses négociations sur un accord se poursuivront.

"Ce fut une bonne réunion, constructive. Des progrès ont été accomplis dans la prise en compte des positions réciproques sur la base de différentes propositions. Il a été convenu que les deux parties se réuniront à nouveau. Le travail intense va se poursuivre", précise la Commission. (Foo Yun Chee et Alastair Macdonald, Benoit Van Overstraeten pour le service français)