Valls exclut de "toucher" au contrat de travail, dit Berger

lundi 1 juin 2015 11h22
 

PARIS, 1er juin (Reuters) - Le gouvernement a exclu toute réforme du contrat de travail pour faciliter l'embauche dans les petites entreprises, a déclaré lundi le patron de la CFDT Laurent Berger, au terme d'un entretien avec le Premier ministre Manuel Valls à Matignon.

"Il ne sera pas touché au contrat de travail", s'est félicité devant la presse le leader syndical, premier à être reçu par le Premier ministre, qui s'est lancé lundi dans un marathon de consultations avec les partenaires sociaux.

"C'est une satisfaction", a dit Laurent Berger, qui a néanmoins admis ne pas avoir beaucoup de visibilité sur le contenu du plan qui sera présenté le 9 juin l'Elysée pour doper les recrutements dans les petites entreprises.

"C'est assez flou", a dit le dirigeant de la centrale réformiste alors que du côté du patronat les revendications fusent pour obtenir plus de souplesse, notamment pour les périodes d'essai ou le renouvellement des contrats à durée déterminée.

La piste d'un plafonnement des indemnisations que les salariés peuvent obtenir aux prud'hommes est également évoqué par les organisations patronales.

Les consultations entre le gouvernement et les partenaires sociaux sur l'embauche dans les PME surviennent alors que taux de chômage est à un niveau record en France avec 3,5 millions de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) enregistrés en mars.

Les chiffres du chômage du mois d'avril seront connus lundi soir. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)