SYNTHESE 3-Fifa-Blatter plaide la bonne foi, Platini veut son départ

jeudi 28 mai 2015 20h35
 

* Platini, président de l'UEFA appelle Blatter à la démission

* Mise en garde de certains sponsors

* L'Occident critique Sepp Blatter, Vladimir Poutine le soutient

* Graphique : link.reuters.com/fac84w (Actualisé avec ouverture du Congrès de la Fifa, sponsors)

par Mike Collett et Brian Homewood

ZURICH, 28 mai (Reuters) - Le président de la Fédération internationale de football Sepp Blatter a plaidé sa bonne foi jeudi en ouverture du 65e congrès d'une Fifa prise dans la tourmente et a rejeté les appels à sa démission au lendemain de l'arrestation de sept de ses dirigeants pour une affaire de corruption.

Le patron du football mondial, qui est âgé de 79 ans, a reconnu que son sport était frappé par la honte et l'humiliation mais il a exclu de démissionner comme le lui a demandé avec insistance le président de l'Union européenne de football (UEFA), Michel Platini, dans un appel solennel.

"Les événements d'hier font peser une ombre sur le football et sur ce congrès", a-t-il lancé aux délégués de toutes les fédérations nationales dont il attend qu'ils lui confient vendredi un cinquième mandat consécutif.

Essayant de prendre ses distances avec les arrestations menées mercredi à l'aube par la police suisse dans le cadre d'une procédure lancée par la justice américaine, Sepp Blatter a mis en avant sa probité et sa bonne foi.   Suite...