Siemens admet qu'il ne vendra plus de turbines à gaz en Allemagne

jeudi 28 mai 2015 19h21
 

FRANCFORT, 28 mai (Reuters) - Le groupe industriel Siemens s'est résigné à ne plus jamais vendre une seule turbine à gaz en Allemagne depuis le passage du pays aux énergies renouvelables, a déclaré jeudi son directeur général Joe Kaeser.

Le groupe bavarois supprime 1.600 emplois de sa division énergie et gaz qui a été entièrement restructurée depuis la décision de Berlin d'accélérer sa sortie du nucléaire en faveur des énergies renouvelables depuis la catastrophe de Fukushima en 2011.

"La façon dont la transition énergétique de l'Allemagne est gérée a rendu impossible pour nous de vendre nos produits et solutions liés aux combustibles fossiles en Allemagne", a dit Joe Kaeser dans une interview publiée jeudi dans le magazine interne du groupe. (Georgina Prodhan et Irene Preisinger, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)