LEAD 3-France-Woerth blanchi dans l'affaire Bettencourt

jeudi 28 mai 2015 17h42
 

* Fin des ennuis judiciaires pour Eric Woerth

* Le photographe François-Marie Banier lourdement condamné (Actualisé avec précisions, déclarations)

BORDEAUX, 28 mai (Reuters) - L'ancien ministre UMP Eric Woerth a été blanchi jeudi des accusations d'avoir abusé de la faiblesse de la milliardaire Liliane Bettencourt pour obtenir un financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

L'ex-ministre, qui était également soupçonné d'avoir décerné la Légion d'honneur en 2008 au gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal en échange de l'embauche de son épouse en 2007 dans la société de Patrice de Maistre, a aussi été relaxé pour ce "trafic d'influence" présumé.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a en revanche condamné le photographe François-Marie Banier et Patrice de Maistre à des peines de prison ferme pour "abus de faiblesse", notamment, aux dépens de l'héritière de L'Oréal de 2006 à 2010.

François-Marie Banier, accusé d'avoir bénéficié des largesses de Liliane Bettencourt pour des montants dépassant 400 millions d'euros, a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis et 350.000 euros d'amende.

Il devra en outre verser à la tutelle de Liliane Bettencourt une somme de 158 millions d'euros de dédommagements sur le plan civil, et les deux immeubles qui avaient été saisis durant la procédure seront confisqués.

Patrice de Maistre, qui a nié tout au long du procès comme les autres prévenus avoir abusé de la faiblesse de la milliardaire, a été condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis et 250.000 euros d'amende pour avoir obtenu des libéralités à hauteur de 12 millions d'euros.

Les avocats de François-Marie Banier et de Patrice de Maistre ont annoncé leur intention d'aller en appel.   Suite...