La Grèce évoque un projet d'accord avec ses créanciers

mercredi 27 mai 2015 16h34
 

ATHENES, 27 mai (Reuters) - La Grèce et ses créanciers ont entamé au niveau des hauts fonctionnaires la rédaction d'un projet d'accord qui n'inclura aucune réduction des salaires et des pensions de retraite, a déclaré mercredi un haut responsable gouvernemental.

"Au Groupe de Bruxelles aujourd'hui, les procédures pour rédiger un accord au niveau des négociateurs commencent", a-t-il dit.

Cette déclaration semble indiquer que les discussions entre la Grèce, l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) ont accompli des progrès importants même si des sources proches des créanciers ont jusqu'à présent expliqué qu'aucun progrès ne justifiait d'entamer la rédaction d'un projet d'accord.

Le responsable grec a ajouté que des divergences entre l'UE et le FMI retardaient la conclusion d'un compromis.

"Il reste un problème lié à la différence d'attitude entre les institutions. Si l'aval du FMI n'était pas nécessaire, l'accord aurait été conclu", a-t-il dit.

Ses déclarations ont été bien accueillies par les marchés financiers: la Bourse d'Athènes a fini la séance en hausse de 3,55% et les grandes places européennes accentuaient leur progression tandis que l'euro reprenait du terrain face au dollar et que le rendement des emprunts d'Etat grecs refluait .

(Deepa Babington, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)