France-L'avenir de la SNCM scellé le 10 juin, Baja Ferries favori

mercredi 27 mai 2015 19h24
 

* L'offre de Baja Ferries a une longueur d'avance

* Le montage financiers des autres offres critiqué

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE, 27 mai (Reuters) - Le tribunal de commerce de Marseille a examiné mercredi les offres des trois repreneurs potentiels de la SNCM et a mis en délibéré au 10 juin sa décision sur l'avenir de la compagnie maritime placée fin novembre en redressement judiciaire.

Les juges consulaires ont étudié à huis clos les offres de Daniel Berrebi, l'armateur de la compagnie Baja Ferries dont le siège social est à Miami, de la société d'investissement Med Partners de Christian Garin, ancien président du port de Marseille, et du transporteur corse Patrick Rocca.

De source proche du dossier, l'offre de Baja Ferries aurait pris l'avantage, même si elle apparaît encore insatisfaisante aux yeux des personnels de la compagnie maritime.

"C'est la seule offre émanant d'un professionnel du transport maritime, cela peut faire la différence. Dans tous les cas, il est temps d'en finir", dit-on de même source.

Un rapport des administrateurs judiciaires, qui a servi de base au tribunal, privilégie aussi cette offre avec un montage financier qui n'attire pas de réserve de leur part.

Ce document, dont Reuters a obtenu copie, détaille les moyens mis en ÷uvre pour assurer la pérennité de l'entreprise, soit 50 millions d'euros, dont 10 millions apportés par Baja Ferries et un prêt de 40 millions.   Suite...