L'horloger Ulysse Nardin (Kering) réduit ses effectifs en Suisse

mardi 26 mai 2015 16h36
 

ZURICH, 26 mai (Reuters) - L'horloger et chronométrier suisse Ulysse Nardin, contrôlé par Kering, a annoncé mardi réduire ses effectifs de plus de 8% dans la Confédération.

Sandra Hurni, porte-parole de la firme, a annoncé la suppression de 26 emplois sur 313 en Suisse, confirmant une information de presse.

"Il nous fallait prendre des mesures pour nous adapter aux besoins du marché", a-t-elle dit.

Créé en 1846, Ulysse Nardin comptait parmi les dernières manufactures indépendantes de haute horlogerie en Suisse lorsqu'il a été acquis l'an dernier par Kering.

Beaucoup d'exportateurs suisses ont été contraints d'ajuster leurs prix ou de supprimer des emplois après la décision choc de la Banque nationale suisse d'abandonner le cours plancher du franc en janvier, ce qui a entraîné une forte appréciation de la devise. (Katharina Bart, Véronique Tison pour le service français)