26 mai 2015 / 07:51 / dans 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mardi, premier jour de cotation de la semaine sur de nombreux marchés après un week-end prolongé, les investisseurs restant préoccupés par la dette grecque et les résultats des élections en Espagne.

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,14% à 5.110,13 points vers 09h35 GMT.

À Francfort et Londres, qui étaient fermées lundi, le Dax recule de 0,29% et le FTSE cède 0,31%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,28% et le FTSEurofirst 300 0,14%.

La Bourse d‘Athènes rebondit et gagne 0,76%. Elle avait plongé de 3,1% lundi.

Le ministre des Finances Yanis Varoufakis a déclaré mardi que la Grèce était déterminée à libéraliser son économie, à réformer son système de retraites et à dégager de manière durable un excédent budgétaire primaire raisonnable, tout en répétant qu‘Athènes refusait les nouvelles mesures d‘austérité réclamées par ses créanciers.

Le rendement des obligations souveraines grecques à 10 ans augmentait en revanche de 39 points de base, à 11,909% alors que les coûts de financement des pays du “coeur” de la zone euro reculaient.

A Madrid, la Bourse cède 0,6% après un recul de 2% lundi dans le sillage du revers du Parti populaire (PP) du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy lors des élections municipales et régionales de dimanche.

Le rendement espagnol gagnait 10 points de base, à 1,878%.

Aux valeurs, les groupes espagnols figurent parmi les plus forts reculs de l‘Eurofirst 300: Banco de Sabadell, Banco Popular, Caixabank et Bankia affichent des reculs compris entre 2,2% et 2,6% après une demi-heure d‘échanges.

Les titres Banco Santander et BBVA cèdent quant à eux environ 1,3%.

Altice évolue également dans le rouge en début de séance et cède 1,33%. La holding de Patrick Drahi, qui discute avec plusieurs banques du financement d‘une offre sur Time Warner Cable (TWC), pourrait avoir été pris de vitesse. Selon des sources proches du dossier, Charter Communications , le troisième câblo-opérateur aux Etats-Unis, s‘est rapproché d‘un accord sur le rachat pour 55 milliards de dollars (50 milliards d‘euros) de TWC.

A l‘inverse, Ryanair bondit de 4,6%, plus forte hausse de l‘indice paneuropéen, après avoir annoncé une hausse de 66% de son bénéfice annuel. La compagnie irlandaise à bas coût entraîne dans son sillage sa concurrente easyJet (+1,7%, deuxième plus forte hausse de l‘Eurofirst 300).

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Lionel Laurent; Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoit van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below