GB-Les métiers de l'origination dans le viseur de la FCA

vendredi 22 mai 2015 13h20
 

LONDRES, 22 mai (Reuters) - La Financial Conduct Authority (FCA) britannique va utiliser ses prérogatives en matière de respect de la concurrence pour une enquête sur les services de banque d'investissement et de financement.

Les investigations porteront principalement sur le marché primaire actions et obligataire, a précisé vendredi l'organisme de tutelle du secteur financier britannique.

La FCA avait fait part en février de ses préoccupations sur la qualité des services rendus aux clients par les divisions de banque de financement au regard des commissions pratiquées sur ce marché de 10 milliards de livres sterling (14 milliards d'euros) en Grande Bretagne.

"L'étude de marché examinera s'il y a des domaines dans les services de banque d'investissement et de financement où la concurrence ne fonctionne pas bien", écrit la FCA dans un communiqué.

Cette enquête sur les pratiques concurrentielle intervient alors que la Commission européenne doit présenter d'ici trois à quatre mois son plan d'action sur le projet d'union des marchés de capitaux à l'échelle de l'Union européenne, qui vise notamment à rééquilibrer les canaux de financement des entreprises européennes, très dépendantes des banques, en favorisant leur appel direct aux marchés financiers.

Le ministre des Finances français, Michel Sapin, avait demandé un rapport sur ce projet qui lui a été remis le 18 mai. (bit.ly/1doqTJc)

La FCA se penchera en particulier sur la transparence dans l'allocation aux investisseurs des titres à l'émission, qu'il s'agisse d'actions ou de titres de dette.

"Des clients émetteurs et des investisseurs (...) nous ont fait part de leurs préoccupations sur le fait que certains investisseurs puissent être favorisés par les banques en charge de l'émission d'actions ou de titres de dette", a ajouté la FCA.

L'enquête cherchera aussi à déterminer si les clients disposent d'un choix suffisant d'établissements bancaires pour ce type d'opération et étudiera les conséquences de la syndication, qui consiste pour un groupe de banques à garantir à l'émetteur le placement de ses titres.

Les avantages potentiels d'une réduction des barrières réglementaires à l'entrée de nouveaux acteurs sur ces marchés seront aussi étudiés.

La FCA prévoit de publier un rapport d'étape avec ses propositions à la fin de cette année ou au début de l'année prochaine et un rapport définitif au printemps 2016. (Huw Jones, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)