Lenovo rate le consensus, les acquisitions ont pesé

jeudi 21 mai 2015 08h59
 

PEKIN, 21 mai (Reuters) - Le chinois Lenovo a fait état jeudi d'un bénéfice net annuel en hausse de 1%, à 829 millions de dollars (746 millions d'euros), sous les attentes des analystes, affecté par deux importantes acquisitions.

Le premier fabricant mondial de PC a finalisé en octobre le rachat de la division des serveurs d'entrée de gamme d'IBM pour 2,1 milliards de dollars, ainsi que la reprise de Motorola. Ces deux acquisitions ont donc pesé sur les résultats de son exercice décalé, clos le 31 mars.

Les analystes tablaient sur un bénéfice net annuel de 857 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires sur l'exercice fiscal 2014-2015 a progressé de 20%, à 46,3 milliards de dollars, Lenovo ayant renforcé sa domination sur un marché des PC en déclin en portant sa part de marché à 20%.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a bondi de 21% à 11,3 milliards de dollars.

Le groupe chinois a élargi son activité à l'informatique d'entreprise et aux smartphones pour tenter de pallier l'effondrement des ventes de PC au niveau mondial.

Lenovo a souligné que les divisions rachetées à IBM et Motorola étaient "sur la bonne voie pour atteindre leurs objectifs", sans donner davantage de précisions.

Le directeur général du groupe, Yang Yuanqing, avait assuré que ces deux activités seraient de nouveau bénéficiaires à compter de la mi-2016.

A la suite de résultats, le titre Lenovo reculait de 0,6% en fin de séance à la Bourse de Hong Kong.

Ceci étant dit, après avoir dépassé les attentes des analystes pendant plusieurs trimestres consécutifs, le titre Lenovo a progressé de près de 50% au cours des douze derniers mois, surperformant le gain de 23% enregistré sur la même période par la Bourse de Hong Kong. (Gerry Shih; Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoit van Overstraeten)