20 mai 2015 / 14:13 / il y a 2 ans

LEAD 1-France/Défense-Décision en 2015 sur l'acquisition de 4 C130

* Achats ou locations, plusieurs centaines de millions mis de côté

* Décision pour pallier les “aléas” de l‘A400M

* Les 3 derniers des 12 MRTT acquis dès 2017-2018

* 7 hélicoptères Tigre et 6 NH90 commandés à Airbus Helicopters (Actualisé avec acquisition d‘hélicoptères, précisions)

PARIS, 20 mai (Reuters) - La France prendra d‘ici à la fin de l‘année une décision sur l‘acquisition de quatre avions militaires C130 au groupe américain Lockheed Martin, ce qui permettrait notamment de répondre aux “aléas” de l‘A400M d‘Airbus, a-t-on déclaré mercredi dans l‘entourage du ministre de la Défense.

Airbus a demandé mardi à tous les pays exploitant l‘A400M d‘inspecter les systèmes de contrôle des moteurs de l‘avion de transport militaire européen après l‘accident survenu le 9 mai en Espagne.

La loi de programmation militaire (LPM) actualisée pour la période 2014-2019 prévoit une provision de “plusieurs centaines de millions d‘euros” pour l‘acquisition de ces quatre C130, a-t-on précisé dans l‘entourage de Jean-Yves Le Drian, sans préciser s‘il s‘agirait d‘achats ou de locations.

“Une étude est lancée et la décision interviendra à la fin de l‘année au plus tard”, a-t-on déclaré dans l‘entourage du ministre.

“Il faut répondre aux problèmes d‘aviation de transport tactique liés à la sur-utilisation du Transall et aux aléas qui pèsent sur la livraison des A400M”, a-t-on ajouté.

Les premiers Transall ont été mis en service en 1967.

Paris anticipera également à 2017-2018 l‘achat des trois derniers des 12 avions-ravitailleurs d‘Airbus commandés pour répondre aux besoins de l‘armée, a-t-on ajouté au ministère.

La France a également prévu d‘acquérir sept hélicoptères de combat Tigre et six hélicoptères de transport militaire NH90, construits par Airbus Helicopters, a-t-on également précisé au ministère.

Ces acquisitions entrent dans le cadre de l‘actualisation de la LPM entérinée ce mercredi en conseil des ministres et qui sera étudiée par le Parlement à partir du 4 juin.

Elle prend notamment en compte les besoins exprimés après les attentats de Paris en janvier. Les effectifs sur le territoire nationale seront ainsi portés à 77.000 hommes d‘ici fin 2016 à la suite de recrutements.

Le budget de la Défense va bénéficier de l‘exportation de 24 avions de combat Rafale à l‘Egypte en février et de 24 autres au Qatar en avril, ce qui permettra de reporter la livraison d‘une quarantaine d‘avions destinés initialement à l‘armée française. (Cyril Altmeyer et Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below