L'équipementier suédois Autoliv profite des déboires de Takata

mercredi 20 mai 2015 12h10
 

STOCKHOLM, 20 mai (Reuters) - Le suédois Autoliv , premier fabricant mondial d'airbags et de ceintures de sécurité, s'est dit prêt mercredi à accroître ses capacités de production pour répondre à une hausse de la demande en raison des déboires de son concurrent japonais Takata .

Le titre gagne 3,7% à 1.096 couronnes vers 10h10 GMT à la Bourse de Stockholm, dont le principal indice est stable. Depuis le début de l'année, il a progressé de 31% contre 13% pour la Bourse de Stockholm.

Takata a doublé, à près de 34 millions, le nombre de véhicules rappelés aux Etats-Unis en raison de problèmes liés aux airbags, ouvrant la voie au plus important rappel de voitures de l'histoire automobile américaine.

"Il est un peu prématuré de dire ce que cela signifie exactement pour nous mais nous sommes évidemment prêts à accroître nos capacités et à approvisionner le secteur aussi rapidement que possible dès lors que nous constatons une hausse des besoins", a dit un porte-parole d'Autoliv, Thomas Jonsson.

Le groupe suédois a déclaré en janvier qu'il comptait produire jusqu'à 25 millions de déclencheurs d'airbags supplémentaires pour livraisons en 2015 et 2016 en raison des problèmes rencontrés par Takata.

Il a annoncé en décembre qu'il fournirait des airbags de remplacement à Honda, client de Takata, aux Etats-Unis.

Son porte-parole a dit mercredi que les livraisons à Honda avaient commencé au cours du deuxième trimestre, augmenteraient progressivement durant la deuxième partie de l'année et se poursuivraient en 2016. (Oskar von Bahr; Bertrand Boucey pour le service français)