Total défend le gaz comme "énergie fossile la plus propre"

mercredi 20 mai 2015 08h43
 

PARIS, 20 mai (Reuters) - Le gaz naturel est "l'énergie fossile la plus propre" et jouera un rôle essentiel pour répondre à la croissance de la demande au cours des prochaines années, a déclaré mercredi le directeur général de Total , Patrick Pouyanné.

Alors que le gaz a représenté 52% de la production globale de Total en 2014, Patrick Pouyanné avait déjà indiqué à plusieurs reprises que son groupe souhaitait se développer encore dans ce domaine, en particulier dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

"On ne peut pas simplement vouloir expliquer aux pays émergents qu'ils vont devoir être sobres en énergie (...), donc on aura besoin de plus d'énergie. La question qui nous est posée, c'est quelles sont les bonnes énergies pour demain? Le gaz est pour moi l'énergie fossile la plus propre", a dit Patrick Pouyanné lors d'un entretien accordé à France Inter.

Le directeur général de Total s'exprimait avant de participer au Business Climate Summit, qui réunit mercredi et jeudi un millier de représentants d'entreprises venus à Paris proposer leurs solutions pour limiter le réchauffement climatique, en amont de la conférence sur le climat (COP21).

Patrick Pouyanné a également de nouveau défendu les investissements du groupe en Russie malgré les sanctions occidentales liées au conflit en Ukraine: "Il y a du gaz et du pétrole là où la nature l'a mis (...), la Russie est un grand pays gazier."

"Nous sommes engagés sur la Russie parce que l'énergie c'est du long terme, et moi je ne peux pas simplement avoir une stratégie qui dépende des aléas conjoncturels."

Total a par ailleurs annoncé mercredi la mise en production de son projet de Termokarstovoye, dans le nord de la Sibérie, le premier d'une série menée avec le russe Novatek.

Patrick Pouyanné, nommé fin 2014 au poste de directeur général de Total pour succéder à Christophe de Margerie, mort dans un accident d'avion à Moscou, a en outre confirmé qu'il pourrait être nommé PDG du groupe fin 2015 "si les actionnaires m'élisent au conseil d'administration et si le conseil d'administration en décide à la fin de l'année".

Le poste de président du conseil de Total est aujourd'hui occupé par Thierry Desmarest. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)