LEAD 3-Takata double ses rappels aux USA à 34 mlns de véhicules

mardi 19 mai 2015 22h42
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

par David Morgan et Ben Klayman

WASHINGTON/DETROIT, 19 mai (Reuters) - Le groupe japonais Takata a doublé, à près de 34 millions, le nombre de véhicules rappelés aux Etats-Unis en raison de problèmes liés aux airbags, ouvrant la voie au plus important rappel de voitures de l'histoire, ont annoncé les autorités américaines.

Ce rappel, qui ne précise pas la cause exacte du problème le justifiant, concerne les airbags conducteur et passager de véhicules de 11 constructeurs différents, ont précisé le ministère des Transports et la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'autorité fédérale en charge de la sécurité routière.

Il vient s'ajouter aux 16,6 millions de véhicules déjà rappelés pour réparations dans certains Etats et à l'échelon fédéral pour les mêmes raisons.

Anthony Foxx, le ministre des Transports, a déclaré que la NHTSA avait ordonné à Takata de coopérer avec l'enquête en cours. La NHTSA a précisé de son côté qu'elle allait "organiser et hiérarchiser le remplacement des airbags défectueux de Takata".

"Nous n'interromprons pas notre travail tant que tous les airbags n'auront pas été remplacés", a dit Anthony Foxx.

Un rappel de cette ampleur devrait coûter entre quatre et cinq milliards de dollars (3,6 à 4,5 milliards d'euros) à Takata et aux constructeurs concernés, a estimé Scott Upham, président de Valient Market Research, un cabinet spécialisé.

Pour Akshay Anand, analyste de Kelley Blue Book, "même si cela a pris trop longtemps, Takata semble enfin prendre la mesure de la crise des airbags, qui affecte des véhicules de toutes les catégories et toutes les tailles".   Suite...