Débuts boursiers prudents pour South32, scindé de BHP Billiton

lundi 18 mai 2015 10h23
 

par Byron Kaye et Sonali Paul

SYDNEY, 18 mai (Reuters) - South32, né de la scission d'avec le géant minier BHP Billiton , a connu lundi des débuts boursiers prudents avec une valorisation d'un peu moins de neuf milliards de dollars (7,9 milliards d'euros), inférieure d'un tiers aux estimations les plus élevées.

Cette mise sur le marché, la plus importante dans le secteur depuis l'introduction de Glencore en 2011, intervient alors que les groupes miniers doivent faire face à une détérioration de leurs perspectives de croissance. Or elle impose à South32, désormais indépendant, de convaincre les investisseurs qu'il peut faire fructifier ses actifs, longtemps négligés par BHP.

South32 regroupe les activités de BHP Billiton dans l'alumine, l'aluminium, le manganèse, le nickel et l'argent, ainsi qu'une partie de la branche charbon du groupe. Certains analystes ont évoqué une valorisation allant jusqu'à près de 13 milliards de dollars mais la plupart s'attendaient à une dizaine de milliards pour la première cotation.

Le titre a débuté à 2,13 dollars australiens alors que les estimations allaient de 2,0 à 3,0 dollars. Il a fini sa première séance à 2,09 dollars.

"Les investisseurs ont le sentiment qu'ils peuvent être patients en attendant d'en savoir un peu plus sur la stratégie, les actifs et le potentiel de croissance", a commenté Andrew Driscoll, analyste de CLSA, avant la première cotation.

L'action BHP Billiton a quant à elle cédé 7,3%, la plus forte baisse du marché australien lundi. A Londres, elle gagnait toutefois 3% vers 8h15 GMT.

Si certains investisseurs considèrent South32 comme une cible potentielle à terme, d'autres jugent cette hypothèse improbable au vu de la taille de la société.

"C'est un gros morceau pour la plupart des gens. Il n'y a pas grand monde qui ait des liquidités de cet ordre-là", dit Rohan Walsh, gérant de portefeuille de Karara Capital.   Suite...