France-Sapin ne juge pas réaliste une croissance à 2-2,5% en 2017

dimanche 17 mai 2015 20h43
 

PARIS, 17 mai (Reuters) - Le ministre des Finances, Michel Sapin, a souhaité dimanche que la croissance s'inscrive dans la durée en France tout en jugeant qu'il n'était pas réaliste de tabler sur un taux de 2 à 2,5% en 2017 comme le prévoyaient les socialistes en 2012.

L'économie française a enregistré une croissance de 0,6% au premier trimestre 2015, la progression la plus forte depuis le printemps 2013 (+0,7%), grâce à une forte hausse de la consommation des ménages et des stocks des entreprises, selon les données publiées cette semaine par l'Insee.

"Un chiffre de 0,6 pendant un trimestre, c'est très bien mais il faut que ça dure", a estimé Michel Sapin sur BFM TV. "Je souhaite que nous soyons dans une croissance plus forte, mais durable".

"Je le crois tout à fait possible à partir du moment où la consommation des ménages est importante (...), où sur les exportations on est en meilleure situation", a-t-il ajouté. "Mais il reste un élément décisif (...) il faut que l'investissement des entreprises reparte".

Interrogé sur les chances d'atteindre un taux de croissance de 2 à 2,5% en 2017, il a répondu : "Je ne pense pas (que ce soit un chiffre réaliste) parce qu'il faut monter progressivement".

"Mais dans ce domaine là tout le monde peut se tromper dans un sens comme dans l'autre", a-t-il ajouté, indiquant que Nicolas Sarkozy avait fait une prévision similaire.

"Ce n'est pas l'erreur d'un camp ou d'un autre, c'est l'erreur en terme de prévisions, en terme de projections, de tous", a souligné Michel Sapin. "Plus de 1% cette année, plus de 1,5% l'année prochaine, là nous sommes dans une trajectoire qui permet de faire reculer le chômage". (Marine Pennetier)