Nomura et RBS doivent verser $806 mlns à Fannie Mae et Freddy Mac

dimanche 17 mai 2015 18h41
 

NEW YORK, 17 mai (Reuters) - Un juge américain a ordonné vendredi à Nomura Holdings et à Royal Bank of Scotland de verser un total de 806 millions de dollars (704 millions d'euros) à Fannie Mae et à Freddie Mac pour avoir fait des déclarations trompeuses lors de la vente de valeurs mobilières adossées à des crédits hypothécaires (MBS).

"Les documents relatifs aux offres ne décrivaient pas de manière adéquate le montant des crédits hypothécaires. L'ampleur de la fausseté, mesurée de manière conservatrice, est énorme", estime la juge Denise Cote.

Dans un communiqué, Nomura a annoncé son intention de faire appel. RBS n'a pas voulu réagir dans l'immédiat.

Fannie Mae recevra 26,6 millions et Freddie Mac 779,4 millions de dollars.

Les deux géants du refinancement des prêts immobiliers sont aux mains de l'Etat depuis 2008 et la crise financière provoquée par les "subprime".

La Federal Housing Finance Agency, l'autorité fédérale de régulation du secteur, a déjà obtenu près de 18 milliards de dollars dans le cadre de différents règlements à l'amiable, conclus, entre autres, avec Bank of America, JP Morgan Chase ou encore Deutsche Bank. (Nate Raymond, Benoit Van Overstraeten pour le service français)