LEAD 1-L'autrichien Bawag s'intéresse à l'allemand Postbank-presse

vendredi 15 mai 2015 18h08
 

(Actualisé avec article de Manager Magazin §4, porte-parole de Bawag §7)

FRANCFORT, 15 mai (Reuters) - La banque autrichienne Bawag PSK a exprimé son intérêt pour un rachat de Postbank , dont la maison mère Deutsche Bank prévoit de se séparer, rapporte vendredi le quotidien Die Welt en citant des sources non identifiées.

Bawag a déclaré récemment rechercher des acquisitions. Le groupe, à la différence des autres grands acteurs du secteur bancaire autrichien, est peu exposé aux marchés d'Europe centrale et orientale, source de difficultés depuis plusieurs années.

Die Welt écrit sur son site internet que Bawag est prêt à étudier la possibilité d'un rachat de Postbank, qui est bien plus gros qu'elle, en s'appuyant sur son actionnaire majoritaire, le groupe de capital-investissement Cerberus Capital Management.

De son côté, l'hebdomadaire Manager Magazin rapporte que Bawag est prête à débourser jusqu'à 4,5 milliards d'euros pour Postbank et que Cerberus rapprocherait ensuite les deux établissements pour former une grande banque de détail susceptible d'attirer un acquéreur étranger.

Un porte-parole de Postbank n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

Un porte-parole de Deutsche Bank s'est refusé à commenter les informations de Die Welt et a renvoyé au communiqué publié précédemment annonçant la volonté du groupe d'introduire en Bourse Postbank et de la sortir de son périmètre de consolidation d'ici la fin 2016.

Un porte-parole de Bawag s'est refusé à tout commentaire spécifique, déclarant simplement : "Nos actionnaires étudient des options stratégiques pour Bawag".

Bawag opère sur le même modèle que Postbank, en distribuant ses produits et services par l'intermédiaire du réseau postal. Le groupe a été restructuré après sa prise de contrôle par Cerberus en 2006, ce qui lui a permis d'augmenter sa rentabilité.

(Thomas Atkins, Marc Angrand pour le service français)