L'Allemagne décide d'acheter le système antimissile MEADS-presse

vendredi 15 mai 2015 01h08
 

BERLIN, 15 mai (Reuters) - Le ministère allemand de la Défense a décidé d'acquérir le système de défense antimissile MEADS, fabriqué par le constructeur de missiles européen MBDA, pour succéder au système Patriot, rapporte vendredi le Süddeutsche Zeitung.

Le journal, qui ne cite pas ses sources, écrit que MBDA, en association avec l'américain Lockheed Martin, va préparer le système MEADS (Medium Extended Air Defense System)pour une production en série.

Le projet est décrit par le Süddeutsche Zeitung comme l'un des plus ambitieux et onéreux des dix prochaines années en matière d'armement. La décision de Berlin signifierait un revers pour le fabricant du Patriot, Raytheon, qui proposait une version modernisée de son système.

Le ministère allemand de la Défense n'a pas confirmé ni démenti l'information.

"Comme nous l'avons annoncé, la décision sera prise d'ici la fin du deuxième trimestre", a déclaré son porte-parole. "Nous poursuivons les discussions avec tous les fabricants."

MEADS a été développé par trois pays, Etats-Unis, Italie et Allemagne, pendant une dizaine d'années avant que les Américains se retirent du projet en 2012 en invoquant des restrictions budgétaires.

MBDA a pour actionnaires Airbus Group avec 37,5%, le britannique BAE Systems (37,5% également) et l'italien Finmeccanica (25%). (Michelle Martin et Sabine Siebold, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)