14 mai 2015 / 17:09 / dans 2 ans

LEAD 3-Avon flamble à Wall Street sur une OPA apparemment fausse

(Actualisé avec précisions sur la SEC, cours de clôture, lien Breakingviews)

14 mai (Reuters) - L'action Avon Products a gagné jusqu'à 20% à huit dollars jeudi à Wall Street, réagissant à un avis financier d'une société semble-t-il imaginaire qui se propose de racheter le groupe de cosmétiques pour près de trois fois sa valeur de marché.

Avon, dont la cotation a dû être suspendue à trois reprises, a dit qu'il n'avait pas reçu d'offre et qu'il ne pouvait confirmer l'existence de l'acquéreur supposé. (bit.ly/1cYPOmz)

La société, qui se présente sous le nom de PTG Capital Partners, précise, dans un document déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), qu'elle propose 18,75 dollars par action Avon, un cours qui n'avait plus été atteint depuis octobre 2013 et bien au-dessus de son niveau de clôture de mercredi à 6,67 dollars. (bit.ly/1A2HwEy)

Un offre de 18,75 dollars valoriserait Avon 8,15 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros) alors qu'au cours de clôture de mercredi l'entreprise valait 2,9 milliards de dollars.

Des appels aux numéros de téléphone figurant dans le document de PTG n'ont pas reçu de réponse.

Le communiqué comporte en outre des paragraphes provenant du site internet du fonds de capital-investissement TPG Capital pour en décrire l'auteur. PTG donne par ailleurs une adresse similaire à celle de TPG à Fort Worth (Texas).

Le document, qui comporte de multiples fautes d'orthographe, identifie également l'auteur comme étant TPG lui-même par endroits, ce qui soulève encore plus de doutes sur l'authenticité de l'offre.

Pour ajouter à la confusion, le vrai TPG a racheté la filiale japonaise Avon Japan en 2010 et des informations de presse ont fait état en début d'année d'un intérêt de la société de capital-investissement pour la maison mère américaine.

Malgré les doutes de nombreux intervenants, l'action Avon a fini en hausse de 6% à 7,07 dollars, après être montée jusqu'à 8,00 dollars. Quelque 69,5 millions de titres ont changé de mains, soit le plus gros volume pour cette valeur depuis le 20 mars.

"Des gens ont gagné beaucoup d'argent et d'autres en ont perdu beaucoup", dit Seth Setrakian, co-directeur de la gestion actions chez First New York Securities. "Et dans ces cas-là, il n'y a jamais de remboursement."

"Il y a eu une fausse information et j'ignore pourquoi on n'annule pas toutes les transactions, c'est une erreur des autorités de régulation", s'emporte pour sa part Stephen Massocca, directeur des investissements chez Wedbush Equity Management à San Francisco.

La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse de New York, n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

L'avis financier a été diffusé par le système Edgar de la SEC qui ne requiert pas d'intervention humaine. Sur son site Web, la SEC indique que cette base de données "largement automatisée" est alimentée par les entreprises et que son personnel peut intervenir pour corriger des erreurs "dans des situations rares et inhabituelles".

Ceux qui souhaitent diffuser un avis financier n'ont qu'à remplir un formulaire en ligne qui leur fournit ensuite un mot de passe pour accéder à la base de données, a indiqué à Reuters Scott Kimpel, associé du cabinet d'avocats Hunton & Williams qui travaillait auparavant à l'autorité de marché.

"A moins d'écrire 'Je m'appelle Mickey Mouse et j'habite sur la Lune', ils avalisent. Il n'y a pas de contrôle."

Voir aussi : BREAKINGVIEWS-Avon gets a swipe of lipstick from a pig, er, PTG (Siddarth Cavale et Yashaswini Swamynathan à Bengalore, avec la contribution de Sinead Carew, Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below