L'Inde autorise l'achat à Airbus de 56 avions de transport-sce

jeudi 14 mai 2015 16h47
 

par Sanjeev Miglani

NEW DELHI, 14 mai (Reuters) - Le gouvernement indien a autorisé l'achat de 56 avions de transport à Airbus, associé au groupe local Tata Sons, un contrat estimé à 1,9 milliard de dollars (1,7 milliard d'euros), a déclaré jeudi une source du ministère de la Défense.

New Delhi a également approuvé une proposition russe de construction d'hélicoptères légers Kamov en Inde, ainsi que l'achat aux Etats-Unis de 145 mortiers ultra-légers dans le but de moderniser l'armée.

Les avions de transport doivent remplacer une flotte d'Avro vieillissante. Airbus doit fournir 16 appareils C295 prêts à voler, tandis que les 40 restants seront construits et assemblés par Tata Advanced Systems en Inde.

Ce seront les premiers avions militaires construits localement par une société privée indienne. Dans ce secteur, la construction est dominée en Inde par une société publique, Hindustan Aeronautics.

"Le conseil d'acquisition de la défense a donné son feu vert à la négociation avec le consortium Airbus-Tata pour les avions de transport même si dans ce cas-là, le prestataire était unique", a dit la source.

Le droit indien des marchés publics stipule qu'il faut plus d'un soumissionnaire par contrat sauf dérogation du conseil d'acquisition présidé par le ministre de la Défense.

La source a ajouté que les négociations devraient se conclure d'ici la fin de l'année.

Le Premier ministre Narendra Modi souhaite une plus grande participation de sociétés indiennes dans le marché de la défense et réduire la dépendance des forces armées aux industriels étrangers, conformément à son programme "Make in India" (Faites-le en Inde).

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Airbus Group pour un commentaire. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)