France-L'exécutif envisage de rogner l'APL des plus riches

mercredi 13 mai 2015 10h14
 

PARIS, 13 mai (Reuters) - Le gouvernement cherche à économiser des centaines de millions d'euros sur les 41 milliards de la politique du logement et pourrait pour cela supprimer l'aide personnalisée au logement (APL) des plus riches, a déclaré mercredi Michel Sapin.

Le ministre des Finances a précisé sur BFM TV et RMC que "nous n'avons pas l'intention de modifier les APL pour les étudiants".

L'APL pèse 17 milliards d'euros sur les 41 milliards de la politique du logement, a-t-il souligné.

"Il faut analyser certaines situations qui, le jour où elles seront décrites, apparaîtront à tout le monde comme parfaitement anormales : vous avez aujourd'hui des gens qui peuvent toucher de l'APL alors qu'ils ont de l'argent en banque", a expliqué Michel Sapin, laissant entendre qu'il visait les ménages les plus aisés. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)