BHP abaisse ses coûts en réaction à la chute des cours du métal

mardi 12 mai 2015 11h50
 

LONDRES, 12 mai (Reuters) - BHP Billiton , premier groupe minier mondial, a annoncé mardi son intention d'abaisser encore ses coûts de production de minerai de fer et de réduire ses dépenses afin de mieux résister à la baisse des cours sur les marchés.

BHP et son concurrent Rio Tinto sont engagés dans une course à la baisse des coûts, tout en augmentant leur production dans l'espoir de prendre des parts de marché au détriment de leurs rivaux de taille plus modeste.

Le directeur général de BHP Billiton Andrew Mackenzie a rejeté les critiques selon lesquelles cette stratégie alimentait la baisse des cours du minerai de fer.

BHP a annoncé son intention de réduire ses dépenses d'équipement et d'exploration à neuf milliards de dollars (7,98 milliards d'euros) en 2016 contre 12,5 milliards en 2015.

Le groupe anglo-australien compte également abaisser les coûts unitaires de ses activités en Australie de 21% à 16 dollars la tonne en 2016, contre un niveau tout juste inférieur à 20 dollars le mois dernier.

"C'est un coût incroyablement faible, un objectif encore plus bas que Rio", dit l'analyste d'Investec Hunter Hillcoat.

Rio, dont les coûts sont les plus faibles au monde, a un coût moyen de production de minerai de fer de 19,50 dollars la tonne en 2014 et prévoit environ 17 dollars cette année.

Vers 09h50 GMT, le titre BHP Billiton perdait 0,41% à 15,66 livres alors que l'indice regroupant les valeurs minières européennes cédait 1,6%. (Silvia Antonioli, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)