LEAD 1-Vers la fin du procès des délits d'initiés chez EADS

lundi 11 mai 2015 16h22
 

* Le PNF requiert l'extinction des poursuites

* Affaire mise en délibéré au 18 mai

* Diabolique de persévérer, plaident les prévenus (Actualisé avec détails, plaidoiries)

PARIS, 11 mai (Reuters) - Le Parquet national financier a requis lundi l'extinction des poursuites contre l'ensemble des prévenus dans le procès des délits d'initiés présumés chez EADS, devenu Airbus Group.

L'affaire a été mise en délibéré au lundi 18 mai.

Le 18 mars, le Conseil constitutionnel avait jugé non conforme le cumul de poursuites pénales et administratives en matière boursière, remettant en cause la tenue du procès.

Selon plusieurs sources, le tribunal correctionnel de Paris, qui a examiné lundi les suites à donner à l'arrêt des "Sages", devrait constater l'extinction de l'action publique dans cette affaire où les prévenus ont été blanchis en 2009 par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

"Les faits et les personnes sont-ils les mêmes que ceux qui ont été poursuivis par l'Autorité des marchés financiers? La réponse est 'oui'", a déclaré le procureur financier Eliane Houlette, se prononçant pour l'extinction.

Sept anciens et actuels responsables d'EADS ainsi que ses deux ex-actionnaires Daimler et Lagardère sont poursuivis dans ce dossier.   Suite...