La Malaisie immobilise à son tour ses Airbus A400M

lundi 11 mai 2015 06h44
 

KUALA LUMPUR, 11 mai (Reuters) - La Malaisie a décidé d'immobiliser ses avions de transport militaire Airbus A400M à la suite de l'accident survenu samedi près de Séville, dans le sud de l'Espagne, rapporte lundi l'agence de presse Bernama.

La Royal Malaysian Air Force a reçu son premier A400M en mars dernier, sur les quatre qu'elle a commandés.

L'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Turquie ont déjà cloué au sol leurs Airbus A400M depuis qu'un exemplaire de l'appareil s'est écrasé samedi dans un champ lors d'un vol d'essai près de l'aéroport San Pablo de Séville, dans le sud de l'Espagne.

Quatre des six personnes qui se trouvaient à bord ont été tuées, les deux autres sont grièvement blessées. Il s'agit du premier accident impliquant un Airbus A400M, modèle qui est entré en service en 2013 et qui est assemblé à Séville.

(Praveen Menon; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)