L'UE devrait autoriser la fusion Siemens-Dresser-Rand-sources

vendredi 8 mai 2015 18h47
 

BRUXELLES, 8 mai (Reuters) - La Commission européenne devrait autoriser sans condition le projet de rachat de l'équipementier pétrolier américain Dresser-Rand par l'allemand Siemens pour 7,6 milliards de dollars, a-t-on appris vendredi de deux sources au fait du dossier.

Les autorités européennes de la concurrence avaient suspendu leur enquête le 19 mars en attendant que le groupe industriel allemand leur communique des informations importantes. L'enquête a repris le 27 mars.

La Commission craignait que le rachat de Dresser-Rand par Siemens ne nuise à la concurrence car le nouvel ensemble serait le seul concurrent de General Electric sur le marché des trains de turbocompresseurs.

Les sources n'ont pas précisé si Siemens avait dû faire des concessions pour obtenir l'aval des autorités européennes. (Foo Yun Chee; Patrick Vignal pour le service français)