LEAD 3-Siemens supprime des postes et ne cède pas d'activités

jeudi 7 mai 2015 16h27
 

* Bénéfice des activités industrielles 1,7 md, consensus 1,78 md

* 4.500 suppressions d'emplois supplémentaires dans le monde

* Le titre recule de 2% (Actualisé avec déclarations du président du directoire, contexte)

par Georgina Prodhan

MANNHEIM, Allemagne, 7 mai (Reuters) - Siemens a annoncé jeudi la suppression de 4.500 postes supplémentaires alors que ses résultats trimestriels, inférieurs aux attentes, témoignent de ses difficultés face au manque de dynamisme de ses principaux marchés et à la faiblesse de la demande pour sa branche énergie.

Ces suppressions de postes s'ajoutent aux 7.400 déjà annoncées en février.

Le président du directoire Joe Kaeser n'a pas précisé quels pays seraient touchés.

Le conglomérat industriel allemand, dont les activités vont des trains aux turbines, emploie autour de 340.000 personnes à travers le monde, dont environ 115.000 en Allemagne où il est l'un des premiers employeurs. Les négociations avec les syndicats en Allemagne pourraient réduire de quelques centaines de postes l'ampleur des réductions d'effectifs envisagées, comme cela est fréquemment le cas.

Joe Kaeser, qui s'est engagé dans une rationalisation du vaste portefeuille d'actifs du groupe afin de rattraper le retard de rentabilité par rapport à General Electric ou ABB, a néanmoins annoncé que Siemens conserverait un ensemble d'activités non performantes générant 15 milliards de chiffre d'affaires mais aucun bénéfice, confirmant ainsi une information de Reuters.   Suite...