Areva pourrait supprimer 10% de ses effectifs en France-presse

mercredi 6 mai 2015 22h30
 

PARIS, 6 mai (Reuters) - Areva pourrait supprimer 10% de ses effectifs en France et étudie la vente de ses actifs miniers, dans le cadre d'une restructuration massive, rapporte Le Figaro dans son édition à paraître jeudi.

La direction du groupe nucléaire s'apprête à présenter son plan aux salariés, indique le quotidien sans citer de sources.

Personne n'était joignable dans l'immédiat auprès d'Areva pour commenter ces informations.

Le groupe a publié des pertes massives au titre de 2014 et annoncé un programme d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017. (Pascale Denis, édité par Patrick Vignal)