Première défection au sein du Parti démocrate italien

mercredi 6 mai 2015 21h44
 

ROME, 6 mai (Reuters) - Giuseppe Civati, l'un des députés frondeurs du Parti démocrate italien, a fait défection mercredi pour exprimer son désaccord avec le président du Conseil Matteo Renzi, qu'il accuse de dérive droitière et de refuser le débat.

Ancien proche du chef du gouvernement, il est l'une des figures du groupe formé d'une cinquantaine d'élus démocrates qui a refusé de voter la réforme électorale adoptée lundi à la chambre des députés.

"Pour l'instant, je suis le seul à partir. On verra ce que l'avenir nous réserve", a-t-il déclaré à la presse.

Selon d'autres députés frondeurs, son départ témoigne d'une crise d'envergure au sein de la majorité. Dans l'entourage de Matteo Renzi, en revanche, on se dit serein.

"Nous sommes désolés, mais nous respectons son choix", a commenté Lorenzo Guerini, numéro deux du Parti démocrate, qui reste la formation la plus populaire avec 36% des intentions de vote.

(Gavin Jones, Jean-Philippe Lefief pour le service français)