SocGen a soumis une offre pour 25% de la banque polonaise Alior

mercredi 6 mai 2015 16h12
 

VARSOVIE, 6 mai (Reuters) - Société Générale a soumis une offre pour une participation de contrôle dans la banque polonaise Alior Bank également convoitée par deux groupes locaux, l'assureur PZU et la banque Getin Noble, a-t-on appris auprès de trois sources bancaires.

Le financier français Romain Zaleski vend les 25% qu'il détient dans Alior via sa société holding Carlo Tassara. Comme il s'agit de la participation individuelle la plus importante dans la banque, son acquéreur en prendra de fait le contrôle.

"D'ici la fin mai, une des entités recevra une exclusivité pour de nouvelles négociations", a dit une des sources à Reuters tard mardi soir.

PZU n'a pu être joint et SocGen comme Getin n'ont pas souhaité s'exprimer. Alior s'est également refusé à tout commentaire.

La société a une capitalisation de 6,43 milliards de zlotys (1,58 milliard d'euros) à la Bourse de Varsovie, soit 1,8 fois sa valeur comptable.

Le titre a progressé de 14% depuis le début de l'année, à comparer à un gain de moins de 10% pour l'indice général de la Bourse polonaise.

Alior, 13e banque polonaise par les actifs, est perçue comme un acteur innovant du secteur et n'est pas lestée par des emprunts en francs suisses qui ont mis à mal la valorisation d'autres banques du pays.

Aux termes de la réglementation boursière polonaise, l'acquéreur de la participation de 25% devra lancer une offre pour acheter les parts d'autres actionnaires. (Pawel Sobczak, Marcin Goclowski et Adrian Krajewski, Véronique Tison pour le service français)