LEAD 2-USA-Feu vert à la fusion entre Holcim et Lafarge

mardi 5 mai 2015 00h06
 

(Actualisé avec la réaction de Lafarge et Holcim)

WASHINGTON, 4 mai (Reuters) - La Commission fédérale du Commerce (FTC) des Etats-Unis a annoncé lundi donner son feu vert au projet de fusion entre Lafarge et Holcim , les deux cimentiers ayant convenu de céder des actifs.

Ces derniers doivent vendre des cimenteries, des terminaux et une carrière pour obtenir le feu vert à leur opération, a précisé la FTC.

La Commission européenne avait approuvé la transaction sous conditions en décembre.

"Lafarge et Holcim ont reçu l'autorisation finale des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et au Canada concernant leur projet de fusion", ont déclaré les deux sociétés de leur côté dans un communiqué.

"Toutes les autorisations nécessaires à la réalisation de la transaction ont ainsi été obtenues, en amont de la finalisation de la fusion attendue en juillet 2015", ont-elle ajouté, donnant dans leur communiqué une liste finale des désinvestissements.

Il s'agit pour Lafarge de la cimenterie de Davenport (Iowa) et de sept terminaux le long du Mississippi vendus à Summit Materials

Holcim cèdera trois terminaux dans le Michigan et l'Illinois, repris par Buzzi Unicem, les stations de broyage de laitier de Skyway (Illinois) et de Camden (New Jersey), ainsi qu'un terminal dans le Massachussetts.

Le cimentier suisse vendra également la cimenterie de Trident (Montana) et cinq terminaux dans la région des grands lacs.

(Diane Bartz, Wilfrid Exbrayat pour le service français)