La Fed devrait attendre début 2016 pour relever les taux-Evans

lundi 4 mai 2015 18h58
 

COLUMBUS, Indiana, 4 mai (Reuters) - Une inflation trop basse et un taux de chômage toujours trop élevé devraient inciter la Réserve fédérale américaine à attendre début 2016 avant de commencer à relever ses taux d'intérêt, a estimé lundi de président de la Fed de Chicago.

"On pourrait en effet avancer que notre politique actuelle n'est pas suffisamment accommodante", déclare Charles Evans, qui dispose cette année d'un droit de vote sur les décisions de politique monétaire, dans le texte d'un discours qu'il devait prononcer à Columbus, dans l'Indiana.

"Personnellement, je ne serai probablement pas suffisamment confiant pour relever les taux avant le début de l'année prochaine", ajoute-t-il.

Charles Evans est considéré comme l'un des membres de la Fed les plus favorables à une politique monétaire accommodante.

La plupart des responsables de la Fed, à commencer par sa présidente Janet Yellen, estiment que les conditions économiques requises pour un relèvement des taux devraient être réunies avant la fin de l'année.

(Ann Saphir; Patrick Vignal pour le service français)