McDonald's-Le plan de restructuration déçoit, le titre baisse

lundi 4 mai 2015 16h25
 

4 mai (Reuters) - Le nouveau directeur général de McDonald's , Steve Easterbook, a dévoilé lundi un plan de réorganisation qui a déçu les marchés, entraînant la baisse du titre.

Les investisseurs attendaient beaucoup des annonces de Steve Easterbrook, qui a promis de relancer les ventes de la première chaîne mondiale de restaurants par le chiffre d'affaires en la transformant en "une entreprise de burgers moderne et évolutive".

Le nouveau directeur général a annoncé une nouvelle répartition de ses opérations, non plus par secteurs géographiques mais en trois segments - les marchés internationaux de pointe, les marchés à forte croissance et les marchés fondamentaux, autrement dit les plus petits pays.

Autre annonce, la vente de 3.500 restaurants à des franchises d'ici à 2018, ce qui portera la part des restaurants détenus en franchise de 81% à 90%. McDonald's prévoyait jusqu'à présent 1.500 franchises supplémentaires d'ici à 2016.

Steve Easterbrook a annoncé également la suppression de structures de direction "encombrantes" et s'est engagé à rendre le management de la société plus efficace, l'objectif étant de réaliser environ 300 millions de dollars d'économies par an d'ici à 2017.

"Je n'occulterai pas le besoin urgent de restructurer cette entreprise", a dit le nouveau directeur général, qui a pris les commandes le 1er mars dernier, aux termes de l'une des années les plus difficiles dans l'histoire de McDonald's.

Il a promis en outre d'améliorer la qualité et le service dans ses restaurants.

L'action McDonald's perdait autour de 0,6% à 97,20 dollars une heure environ après l'ouverture de Wall Street, où les principaux indices étaient en revanche orientés à la hausse. (Lisa Baertlein à Los Angeles; Patrick Vignal pour le service français, édité par Bertrand Boucey)