Les économies d'Asie peinent, mesures de soutien attendues

vendredi 1 mai 2015 11h30
 

* L'activité industrielle en Chine a à peine augmenté en avril

* L'activité manufacturière s'est contractée au Japon

* Plus fort recul des exportations sud-coréennes en deux ans

par Wayne Cole

SYDNEY, 1er mai (Reuters) - La Chine, le Japon et la Corée du Sud ont encore affiché vendredi des indicateurs économiques témoignant d'une activité sans relief, ce qui alimente les pressions en faveur de nouvelles mesures de soutien dans ces trois grandes économies d'Asie.

La Thaïlande a déjà annoncé de manière inattendue cette semaine une baisse de ses taux d'intérêt et le scénario selon lequel la Banque de Réserve d'Australie (RBA) va ramener son taux d'intervention à un plus bas historique de 2% lors de sa prochaine réunion le 5 mai ne cesse de prendre de l'ampleur.

L'attente de nouvelles initiatives publiques dans la région est d'autant plus forte que la Chine, ancien moteur de l'économie mondiale, peine à relancer la machine.

L'indice officiel des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier chinois publié vendredi a tout juste dépassé le seuil de 50 au-dessous duquel il témoigne d'une contraction de l'activité.

"Comme l'économie reste confrontée à de puissants vents contraires et que le risque de déflation ne s'est pas atténué, les autorités vont devoir continuer à déployer des mesures d'assouplissement dans les mois à venir", prédit Li-Gang Liu, chef économiste chez ANZ.   Suite...