La réforme des retraites partiellement invalidée en Italie

jeudi 30 avril 2015 16h42
 

ROME, 30 avril (Reuters) - Le Conseil constitutionnel italien a partiellement rejeté jeudi la réforme des retraites instaurée en 2012 par le gouvernement de techniciens de Mario Monti, ce qui pourrait avoir des conséquences sur les finances publiques de l'Italie.

Le Conseil constitutionnel a invalidé le volet supprimant l'indexation des pensions supérieures à 1.500 euros par mois sur l'inflation.

Cette disposition a permis d'économiser environ cinq milliards d'euros dans les finances publiques sur la période 2012-2013, soit à peu près 0,3% du produit intérieur brut de l'Italie. (Giuseppe Fonte; Bertrand Boucey pour le service français)