La banque centrale russe ramène son taux directeur à 12,5%

jeudi 30 avril 2015 14h46
 

MOSCOU, 30 avril (Reuters) - La banque centrale de Russie a abaissé jeudi son taux directeur pour la troisème fois depuis le début de l'année en réponse aux espoirs de recul de l'inflation et à l'appréciation du rouble porté par la reprise des cours du pétrole.

Le taux des prises en pension à une semaine a été abaissé d'un point et demi de pourcentage à 12,5% alors que les économistes s'attendaient en majorité à une baisse d'un point.

La possibilité d'une baisse de plus de 1% avait toutefois été évoquée, les responsables monétaires russes s'étant inquiétés de la rapidité de la remontée du rouble.

La banque centrale avait relevé son principal taux directeur de 6,5% à 17% à la mi-décembre pour enrayer la chute de sa devise pénalisée par l'effondrement des cours du pétrole au second semestre de l'année dernière et par la récession de l'économie accentuée par les sanctions occidentales liées au conflit russo-ukrainien.

Le rouble s'est apprécié dans un premier temps après l'annonce de la décision sur les taux d'intérêt pour repartir à la baisse ensuite.

La banque centrale a aussi pris en compte la perspective d'une décrue de l'inflation qui pourrait avoir culminé après le plus haut de 13 ans atteint en mars à 16,9% en rythme annuel.

Dans un communiqué sur la décision concernant les taux d'intérêt, la banque centrale a dit que le rythme de la hausse des prix était retombé à 16,5% au 27 avril. Elle a aussi dit s'attendre à ce que l'inflation revienne en dessous de 8% l'an à un horizon de douze mois et à 4% en 2017.

Elle a ajouté que l'économie russe devrait se contracter en 2015 tout en attribuant cette évolution à des facteurs cycliques.

Elle a prévenu que les anticipations d'inflation restaient élevées mais a dit s'attendre à leur diminution avec le recul de la hausse des prix, ouvrant la voie à de nouvelles baisses de taux.

"Avec la poursuite de l'atténuation des risques inflationnistes, la Banque de Russie sera prête à continuer à baisser le principal taux (directeur)", est-il écrit dans le communiqué. (Alexander Winning et Lidia Kelly, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)