LEAD 1-IAG voit le dollar peser sur ses résultats

jeudi 30 avril 2015 13h21
 

(Actualisé avec détails, commentaire, cours de Bourse)

LONDRES, 30 avril (Reuters) - International Airlines Group (IAG), maison-mère de British Airways, d'Iberia et de Vueling, a annoncé jeudi être bénéficiaire pour la première fois de son histoire au premier trimestre grâce à la baisse du coût du carburant et à l'amélioration des performances de ses trois compagnies.

Mais le directeur général d'IAG, Willie Walsh, a cependant dit que le trimestre en cours pourrait être plus délicat, en raison notamment de la vigueur du dollar.

"Le prix du carburant va augmenter au deuxième trimestre principalement à cause du mouvement euro-dollar, ce qui est un facteur important", a-t-il dit.

Le titre IAG perdait 2,7% à la Bourse de Londres vers 11h00 GMT alors alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au tourisme et au transport aérien cédait 0,82%

Air France-KLM, qui a bénéficié lui aussi de l'allègement de sa facture de carburant, a de son côté annoncé une perte d'exploitation ramenée à 417 millions d'euros au premier trimestre contre 445 millions un an plus tôt.

Le numéro deux européen du transport aérien derrière l'allemand Lufthansa vise une réduction de dette plus marquée que prévu d'ici à la fin de l'année mais s'est gardé de toute prévision précise pour ses résultats annuels.

IAG, qui tente de mettre la main sur l'irlandais Aer Lingus , a dégagé un bénéfice opérationnel sous-jacent de 25 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, période traditionnellement peu favorable pour les compagnies aériennes, contre une perte de 150 millions il y a un an.

Les analystes financiers avaient anticipé une perte de trois millions d'euros.

Les bons résultats d'IAG s'expliquent notamment par une meilleure productivité pour Iberia, des taux de remplissage des avions en augmentation et de bonnes performances pour les liaisons transatlantiques de British Airways. (Sarah Young; Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français)