Eurocement soutient la fusion de Holcim et Lafarge

jeudi 30 avril 2015 00h27
 

30 avril (Reuters) - Eurocement, deuxième actionnaire de Holcim, dit soutenir le projet de fusion du cimentier suisse avec le français Lafarge.

Ce soutien renforce les chances pour Holcim d'obtenir le 8 mai l'aval de deux tiers de ses actionnaires pour procéder à l'augmentation de capital nécessaire au financement de l'opération.

"Après avoir analysé tous les avantages et les inconvénients de la possible création du plus grand acteur mondial du secteur des matériaux de construction, nous pensons que le potentiel de développement de l'entité fusionnée est très positif, nous soutiendrons donc la fusion", annonce Eurocement dans un communiqué.

Propriété de l'homme d'affaires russe Filaret Galtchev, Eurocement contrôle 10,8% du capital de Holcim. Il dit vouloir continuer à participer activement au fonctionnement de l'entité fusionnée.

Filaret Galtchev avait précédemment exprimé des doutes quant aux termes du mariage entre Holcim et Lafarge. Mi-avril, il a néanmoins réclamé un siège au sein du conseil d'administration du futur LafargeHolcim mais le cimentier suisse avait fait savoir que cette demande arrivait trop tard pour pouvoir être examinée à son assemblée générale du 8 mai. (Supriya Kurane à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)