LEAD 1-L'inflation allemande de bon augure pour la zone euro

mercredi 29 avril 2015 15h14
 

(Actualisé avec première estimation, précisions, commentaire)

BERLIN, 29 avril (Reuters) - L'inflation en rythme annuel en Allemagne s'est accélérée plus qu'attendu en avril en données harmonisées européennes et reste supérieure à zéro pour le deuxième mois consécutif, ce qui suggère que la menace déflationniste est définitivement écartée pour l'ensemble de la zone euro.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% sur un an aux normes IPCH après une hausse de 0,1% en mars et alors que le consensus Reuters prévoyait une progression de 0,2%, montrent les chiffres publiés mercredi par Destatis, l'institut national de la statistique.

Pour Christian Schulz, économiste de Berenberg Bank, ce redressement modéré de l'inflation "suggère que la zone euro est sans doute officiellement sortie de la déflation au bout de quatre mois".

"Les taux d'inflation en Allemagne et dans la zone euro devraient continuer d'augmenter, notamment en fin d'année, lorsque la chute des cours du pétrole ne jouera plus sur la comparaison en rythme annuel", ajoute-t-il.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters avant la publication des chiffres allemands ont dit s'attendre à une stabilité des prix dans l'ensemble de la zone euro en avril, après une baisse de 0,1% en mars. La première estimation de l'évolution des prix en zone euro doit être publiée jeudi.

Autre signe encourageant pour la région: en Belgique, l'inflation est redevenue positive en avril, pour la première fois en six mois.

En Allemagne, l'inflation reste cependant très inférieure à l'objectif que s'est fixé la Banque centrale européenne (BCE) pour l'ensemble de la zone euro, à savoir un taux inférieur à mais proche de 2% à moyen terme.

Aux normes allemandes, les prix ont augmenté de 0,4% sur un an et reculé de 0,1% d'un mois sur l'autre, des données conformes aux attentes. Le détail de ces statistiques aux normes nationales montre que les prix des produits alimentaires et des services, logement compris, ont contribué à la hausse en avril.   Suite...