29 avril 2015 / 08:44 / dans 2 ans

LEAD 2-Volkswagen-Les résultats portés par la baisse des coûts

* Bénéfice d‘exploitation T1 en hausse à 3,33 mds

* Marge d‘exploitation T1 à 2% contre 1,8% il y a un an

* Seat bénéficiaire pour la première fois en sept ans (Actualisé avec précisions, commentaire d‘analyste)

par Andreas Cremer

BERLIN, 29 avril (Reuters) - La baisse des coûts et le redressement du marché européen ont permis à Volkswagen de réaliser au premier trimestre des résultats supérieurs aux attentes, un soulagement pour l‘équipe de direction quelques jours après le départ du président du conseil de surveillance, Ferdinand Piëch.

Le premier groupe automobile européen a publié mercredi des résultats trimestriels marqués par une hausse de 17% du bénéfice d‘exploitation et par le retour aux bénéfices de sa filiale espagnole Seat pour la première fois en sept ans.

Son bénéfice d‘exploitation a atteint 3,33 milliards d‘euros sur les trois premiers mois de l‘année, un résultat proche du haut de la fourchette des estimations des analystes interrogés par Reuters, dont la moyenne s‘établissait à 3,12 milliards.

A la Bourse de Francfort, l‘action Volkswagen, en nette hausse pendant toute la matinée, est pratiquement inchangée à 240,25 euros à 11h30 GMT alors que l‘indice Stoxx européen du secteur automobile cède 0,16%.

“Les résultats sont bons”, commente Jürgen Pieper, analyste de Bankhaus Metzler. “La stratégie de production modulaire progresse et les vents favorables devraient se renforcer au fil de l‘année”, ajoute-t-il en évoquant des effets de change favorables et des économies chez VW, la principale marque du groupe.

Les résultats du premier trimestre ont été soutenus par la reprise des immatriculations en Europe, où le groupe réalise 40% de ses ventes.

A l‘opposé, le ralentissement de plusieurs grandes économies émergentes, la baisse des ventes aux Etats-Unis et l‘effondrement du marché russe constituent autant de défis pour VW.

LA MARGE S‘AMÉLIORE MAIS RESTE LOIN DE L‘OBJECTIF

Les mauvais résultats commerciaux de VW aux Etats-Unis et en Amérique latine ont été l‘un des facteurs à l‘origine de la crise des deux dernières semaines entre Ferdinand Piëch et Martin Winterkorn, qui s‘est conclue samedi par le départ du premier, après 20 ans à la tête du groupe.

Le groupe a précisé que les réductions de coûts avaient contribué aux résultats à hauteur de quelques centaines de millions d‘euros chez VW au premier trimestre, ce qui a permis à la marque d‘améliorer sa marge d‘exploitation, à 2% sur janvier-mars contre 1,8% un an plus tôt, mais encore loin de son objectif, fixé à 6%.

“Nous avons toujours souligné que 2015 serait une année difficile pour le secteur automobile dans son ensemble, et pour nous aussi”, a dit Martin Winterkorn mercredi. “Nos principaux résultats montrent que le groupe VW maintient le cap, malgré les vents contraires.”

Pour l‘ensemble de 2015, le groupe a confirmé son objectif d‘une marge opérationnelle dans une fourchette de 5,5 à 6,5% sur l‘ensemble de l‘année après 6,3% l‘année dernière.

“Le contexte s‘améliore, il y a de bonnes chances qu‘ils relèvent leur objectif de marge”, estime Jürgen Pieper chez Bankhaus Metzler.

Le premier constructeur automobile européen a aussi réaffirmé sa prévision d‘une hausse pouvant aller jusqu‘à 4% de son chiffre d‘affaires par rapport au niveau record atteint en 2014 à 202 milliards d‘euros.

avec Jan Schwartz, Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below