Sapin: marge de manoeuvre sur l'excédent primaire de la Grèce

vendredi 24 avril 2015 07h45
 

RIGA, 24 avril (Reuters) - Il existe une marge de manoeuvre pour négocier les objectifs d'excédent primaire du budget grec, a déclaré vendredi le ministre français des Finances, Michel Sapin, à son arrivée à Riga pour une nouvelle réunion de l'Eurogroupe consacrée à la Grèce.

"Chaque jour qui passe rend les choses plus compliquées", a-t-il cependant ajouté. "Nous devons éviter un accident."

L'excédent primaire représente le solde du budget avant prise en compte du coût du service de la dette. Pour Michel Sapin, il est possible de travailler sur les objectifs de cet excédent primaire "tant qu'il reste positif".

Athènes et ses partenaires de la zone euro doivent faire le point à Riga sur l'état d'avancement des discussions en vue d'un accord sur un ensemble de réformes à entreprendre en Grèce en échange du déblocage d'une nouvelle tranche de l'aide financière.

Le gouvernement grec a proposé vendredi, par l'intermédiaire de son ministre des Finances, Yanis Varoufakis, une série de concessions sur des réformes réclamées par ses créanciers internationaux. (voir ) (Ingrid Melander; Henri-Pierre André pour le service français)