Le conseil aux actionnaires Ethos rejette la fusion Holcim-Lafarge

jeudi 23 avril 2015 15h19
 

ZURICH, 23 avril (Reuters) - La société de conseil aux actionnaires Ethos a recommandé jeudi de rejeter la fusion entre les cimentiers Holcim et Lafarge parce qu'elle pense que le groupe helvétique se porterait mieux sans le groupe français.

Holcim, basé à Zurich, a recueillir les suffrages des deux tiers de ses actionnaires lors d'une assemblée générale prévue le 8 mai pour procéder à une augmentation de capital au financement du projet de fusion.

"Ethos est d'avis qu'Holcim par lui-même est mieux placé pour créer de la valeur sur le long terme que la nouvelle entité", déclaré la société, qui représente environ 200 fonds de pension, dans un communiqué publié sur son site.

La société basée à Genève ajoute que la fusion aurait aussi un effet défavorable sur la gouvernance, avec deux coprésidents et moins de la moitié d'administrateurs indépendants. (Katharina Bart et Oliver Hirt, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)