Hyundai veut percer dans les SUV aux USA et en Chine

jeudi 23 avril 2015 11h48
 

SEOUL, 23 avril (Reuters) - Hyundai Motor pourrait augmenter sensiblement la production de SUV aux Etats-Unis et en Chine après avoir fait état jeudi d'une nouvelle baisse de ses profits, conséquence des coûts des campagnes commerciales et d'une évolution défavorable des taux de change.

Hyundai, cinquième constructeur automobile mondial par les ventes en ajoutant celles de son affilié Kia Motors, a fait état d'un bénéfice net en baisse de 1% à 1.910 milliards de wons (1,64 milliard d'euros) au premier trimestre contre 1.930 milliards un an auparavant. C'est la cinquième baisse trimestrielle consécutive du bénéfice.

Le constructeur coréen compte améliorer ses résultats durant le trimestre en cours à la faveur du lancement à l'étranger de la dernière déclinaison de son SUV Tucson.

Ce dernier a été à la traîne de la concurrence dans ce segment, en raison d'un manque de capacités de production et de l'absence de nouveaux modèles.

Hyundai songe sérieusement à augmenter ses capacités de production aux Etats-Unis et en Chine pour pouvoir satisfaire la demande, a dit le président Lee Won-hee, ajoutant que le constructeur envisageait aussi "prudemment" de faire son entrée sur le segment des pickups, actuellement dominé par les Etats-Unis et le Japon. (Hyunjoo Jin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)