22 avril 2015 / 14:28 / dans 2 ans

LEAD 2-Athènes ira à l'Eurogroupe sans liste de réformes

(Actualisé avec sources, BCE)

VIENNE, 22 avril (Reuters) - La Grèce ne présentera pas de liste de réformes économiques vendredi à Riga lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, a déclaré un haut responsable de l‘Union européenne, ajoutant qu‘Athènes devrait pouvoir rester solvable jusqu‘au mois de juin.

Thomas Wieser, qui dirige le groupe de travail Eurogroupe préparant les décisions des réunions ministérielles, a estimé que la Grèce devait en tous les cas présenter sa liste dans le mois à venir.

“L‘heure tourne. Il n‘y aura pas de liste à Riga, mais dans le courant du mois de mai, elle faudra bien qu‘elle soit remise”, a-t-il dit mardi soir à la chaîne autrichienne ÖRF.

“La situation de la Grèce en termes de liquidités est déjà un peu tendue mais cela devrait suffire jusqu‘en juin”, a-t-il ajouté.

Les responsables de la zone euro s‘attendaient initialement à ce que la liste des réformes soit soumise à l‘Eurogroupe vendredi à Riga, avant que cet espoir ne s‘amenuise.

A Athènes, le vice-ministre grec des Finances Dimitris Mardas a expliqué que le gouvernement se fixait pour objectif de réunir 2,5 milliards d‘euros de trésorerie grâce au décret obligeant les entreprises et organismes du secteur public à transférer leurs liquidités à la banque centrale nationale.

Un tel montant permettrait à Athènes de faire face à toutes ses échéances financières jusqu‘à la fin du mois de mai.

“Je veux ces 2,5 milliards d‘euros pour couvrir tout besoin qui pourrait se présenter, je le répète, en prenant en compte les hypothèses les plus mauvaises et les besoins de mai”, a-t-il dit à la chaîne de télévision Star TV.

LA BCE FAIT UN NOUVEAU GESTE

Dimitris Mardas s‘est dit confiant sur la possibilité de conclure un accord avec les créanciers de son pays pour éviter un défaut sur la dette.

A Berlin, le porte-parole de Wolfgang Schäuble a déclaré que le ministre allemand des Finances partirait à Riga avec des attentes modestes. Martin Jäger a ajouté lors d‘une conférence de presse que les ministres de l‘Eurogroupe attendaient à cet occasion un rapport intermédiaire sur la Grèce.

La Grèce doit rembourser environ 950 millions d‘euros au Fonds monétaire international (FMI) en mai puis 1,45 milliard en juin et plus de 7,5 milliards en juillet-août.

Aux termes du compromis conclu le 20 février avec ses partenaires de la zone euro ( ), le gouvernement grec, qui commence à être à bout de ressources, avait jusqu‘à la fin avril pour détailler les réformes à mettre en oeuvre pour obtenir les 7,2 milliards d‘euros restants prévus par le plan d‘aide.

La Banque centrale européenne (BCE) a de nouveau relevé mercredi le plafond des liquidités mises à la disposition des banques grecques dans le cadre de son mécanisme d‘urgence ELA (Emergency Liquidity Assistance) pour le porter à 75,5 milliards d‘euros, soit 1,5 milliard de plus qu‘auparavant, a-t-on appris de source bancaire.

Plusieurs sources proches des débats au sein de la BCE ont rapporté par ailleurs que l‘institution n‘avait pas pris de décision sur un éventuel durcissement des critères appliqués aux banques grecques pour la fourniture de liquidités.

Soulagée, la Bourse d‘Athènes a fini la journée en hausse de 2,08%.

Shadia Nasralla avec Madeline Chambers à Berlin, Angeliki Koutantou à Athènes, Jan Strupczewski à Bruxelles; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below