BOURSE-Vallourec recule, Natixis s'attend à une "annus horribilis"

mercredi 22 avril 2015 10h15
 

PARIS, 22 avril (Reuters) - L'action Vallourec accuse l'une des plus fortes baisses du SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris, plombée par une note de Natixis dans laquelle le broker dit s'attendre à une "annus horribilis" pour le producteur de tubes sans soudure en acier malgré Valens, son plan d'économies.

A 10h04, le titre perd 3,45% à 24,315 euros pendant que le SBF 120 cède 0,4%.

Dans le cadre de son plan d'économies, le groupe vise 350 millions d'euros d'économies en 2015-2016, soit 10% de ses coûts hors matières premières, un cash-flow disponible positif en 2015, après +274 millions d'euros en 2014, et souhaite que la rentabilité de ses capitaux investis soit supérieure à son coût du capital en 2018.

Pour autant, Natixis a abaissé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "alléger", le broker ne décelant toujours pas de signe d'amélioration du côté des fondamentaux du groupe.

L'année "2015 ne sera peut-être pas le point bas sur les volumes compte tenu de l'absence de rebond durable et suffisamment fort du prix du baril", prévient l'intermédiaire.

"En outre, nous ne voyons pas de soutien lié à un intérêt spéculatif, compte tenu de la structure actionnariale marquée par la présence de la BPI et des salariés du groupe ainsi que de son positionnement sur l'activité stratégique des tubes pour centrales nucléaires", ajoute-t-il.

Vallourec a fait état fin février d'une perte nette au titre de 2014, en raison de dépréciations d'actifs liées à la dégradation des marchés pétroliers.

"Les distributeurs nord-américains sont dans une phase active de déstockage, les usines locales de Vallourec sont donc confrontées, en cette première partie d'année, à une quasi-absence de prises de commandes", indique Natixis.

Vallourec doit publier les résultats de son premier trimestre le 29 avril. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)