Tesco accuse la plus lourde perte de son histoire

mercredi 22 avril 2015 08h26
 

LONDRES, 22 avril (Reuters) - Tesco a publié mercredi la plus lourde perte de son histoire en raison d'une dépréciation de 4,7 milliards de livres (6,5 milliards d'euros) de la valeur de ses magasins.

Affecté en outre par un scandale comptable et par un tassement des ventes dû à la concurrence des magasins discount et à une guerre des prix sans merci, le premier distributeur britannique a fait état d'une perte avant impôt de 6,38 milliards de livres sur l'exercice annuel clos le 28 février.

Au niveau opérationnel, Tesco affiche un bénéfice de 1,4 milliard de livres, conforme à ses objectifs mais nettement en retrait sur les 3,3 milliards dégagés un an auparavant. Cela fait trois années consécutives que ce solde diminue.

Tesco a également dit qu'il avait un endettement net de 8,5 milliards de livres, ainsi qu'un déficit net des retraites de 3,9 milliards.

(James Davey et Neil Maidment, Wilfrid Exbrayat pour le service français)