LEAD 2-La Grèce prête à utiliser la trésorerie du secteur public

lundi 20 avril 2015 22h52
 

(Actualisé avec les déclarations de Sapin)

ATHENES, 20 avril (Reuters) - Le gouvernement grec a ordonné lundi aux entreprises et administrations publiques de transférer leur excédent de trésorerie à la banque centrale, une nouvelle initiative visant à faire face à la pénurie de liquidités avant de nouvelles échéances de dette le mois prochain.

Les autorités helléniques avaient déjà puisé ces dernières semaines dans la trésorerie de certains fonds de retraites et d'entreprises du secteur public pour couvrir les besoins de financement de l'Etat.

Le décret pris lundi ne concerne pas les fonds de pension et certaines entreprises contrôlées par l'Etat. Les liquidités nécessaires pour répondre aux besoins immédiats sont également exclues de son champ d'application.

"Il s'agit d'une mesure préventive afin de faire en sorte qu'ils soient en mesure de disposer d'autant de liquidités que possible", a commenté un analyste à Athènes. "Il y a encore quelques milliards d'euros de liquidités mises de côté dans des banques par des entités publiques."

Une administration ou une entreprise publique a la possibilité de déposer à la banque centrale les liquidités dont elle n'a pas un besoin immédiat. Ces fonds peuvent ensuite être prêtés à l'agence chargée de la gestion de la publique, pour une durée allant d'un à 15 jours, en échange de garanties et d'intérêts versés à l'échéance.

"La Grèce doit elle aussi assumer ses responsabilités", a déclaré à BFM TV le ministre des Finances Michel Sapin. "Ce gouvernement doit faire des propositions, c'est à lui de le faire, pas à nous d'imposer; il doit faire des propositions de réformes", a-t-il ajouté.

"Et ça ne vient pas suffisamment vite, donc la Grèce doit aller plus vite qu'aujourd'hui. On perd du temps et le temps est précieux dans ce domaine".

  Suite...