La CE va formellement accuser Gazprom mercredi-sources

lundi 20 avril 2015 16h52
 

BRUXELLES, 20 avril (Reuters) - La Commission européenne va accuser formellement cette semaine le géant gazier russe Gazprom d'avoir surfacturé ses clients en Europe de l'Est et d'entrave à la concurrence dans la région, a-t-on appris lundi de deux sources au sein de l'Union européenne.

"La communication des griefs aura lieu mercredi", a dit une des sources, indiquant que la Commission européenne était préoccupée par d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles.

Le porte-parole de la Commission Ricardo Cardoso a refusé de commenter l'information et aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Gazprom.

Le groupe russe, qui fournit environ 30% des approvisionnements en gaz de l'Europe, est dans le viseur de la Commission depuis septembre 2012 en raison notamment de soupçons d'entrave à la libre circulation du gaz dans la région.

La Commission européenne avait dit en février que l'annonce de la prochaine étape de son enquête était une question de semaines.

(Foo Yun Chee et Barbara Lewis; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)