Le placement privé a la cote auprès des entreprises françaises

mardi 21 avril 2015 16h26
 

* Un nouveau canal de financement concurrent de l'emprunt bancaire

* Les banques y voient une source de revenus sans poids sur le bilan

* Les assureurs y trouvent une nouvelle source de rendement

* Certaines inquiétudes sur la qualité des emprunteurs

par Leigh Thomas

PARIS, 21 avril (Reuters) - Les entreprises françaises se tournent de plus en plus vers les placements privés de dette comme alternative à l'emprunt bancaire, un mouvement déjà bien engagé aux Etats-Unis et en Allemagne.

Ces emprunts à un investisseur unique ou à un petit groupe d'investisseurs permettent en effet à des entreprises de taille moyenne, pour lesquelles l'accès au marché obligataire reste difficile, d'accéder à des financements à plus long terme qu'un emprunt bancaire, et à des taux relativement faibles.

Pour les prêteurs, parmi lesquels compagnies d'assurance et gestionnaires d'actifs figurent en bonne place, ils représentent une source de rendement alternative dans un environnement de taux historiquement faibles.

Ce mouvement est encouragé par les autorités européennes, qui espèrent voir le modèle français imité ailleurs en Europe.   Suite...